Carole Bellavance, directrice artistique

Sa formation, son parcours, son expérience

Carole Bellavance est diplômée en enseignement de la musique de la Faculté de musique de l’Université Laval. Elle œuvre une trentaine d’années auprès des jeunes du primaire (musique et danse), du secondaire (orchestre d’harmonie et chœur) et du niveau universitaire (pédagogie de l’enseignement de la musique). À partir de l’année 2000, invitée par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec à participer à la rédaction des programmes d’arts, elle développe un regard avisé sur l’enseignement des arts au Québec (danse, art dramatique, arts plastiques et musique). Parallèlement à sa carrière en éducation, elle aborde le monde du chant choral chez les adultes; elle s’engage d’abord comme choriste, harmonisatrice, pianiste puis comme chef de chœur et directrice artistique.

En France, Carole Bellavance est chef invitée lors de grands rassemblements chorals; ainsi, elle a l’occasion de diriger des concerts offerts en hommage à Gilbert Bécaud et à Claude Nougaro. Au Québec, elle s’illustre comme directrice artistique et chef de chœur des concerts dédiés à Jean-Pierre Ferland, Jean Ferrat, Gilles Vigneault et Paul Piché. Toutes ces expériences la mènent à la conception et à la codirection artistique du spectacle Et si Québec m’était chantée réunissant 1400 voix en juillet 2008 au Colisée de Québec dans le cadre du 400e anniversaire de la ville de Québec. Quelques années plus tard, son nom est associé à l’événement Le Mur du Son, tenu à Québec et à Montréal ainsi qu’à Lausanne, en Suisse. Avec ses choristes, elle assure la partie chantée du Festival international des musiques militaires de Québec, et ce, pendant trois ans de ce côté-ci de l’Atlantique et une année en France. En 2016, elle a le privilège d’être invitée avec ses choristes à participer à la production du Messie de Haendel au Carnegie Hall à New York.

Carole Bellavance est la fondatrice de l’Odyssée vocale, du Chœur de la Cité, du Chœur de Bellechasse et de Chœur En Supplément’Air. Elle est la cofondatrice du groupe gospel Le MondySwing.

Carole Bellavance considère chacune des opportunités que lui offre la vie comme autant d’occasions de se former, de mettre à jour ses connaissances et de développer des habiletés au regard de sa carrière d’enseignante, de directrice artistique et de chef de chœur.

Ses distinctions

En 2008, l’Alliance des chorales du Québec lui décerne le prix Jean-Pierre Guindon pour souligner son implication remarquable et la grande qualité de son travail.

Ses intérêts autres que la musique

Carole Bellavance est une passionnée d’histoire et de généalogie. Elle nourrit d’ailleurs l’ambition d’écrire un livre familial à l’intention de ses enfants et petits-enfants. Son intérêt pour la situation de la langue française dans le monde l’amène à proposer aux choristes de Chœur En Supplément’Air de visiter les plus beaux bijoux des auteurs-compositeurs francophones.

Son intérêt pour Chœur en Supplément’Air

Pour Carole Bellavance, le milieu choral est un formidable laboratoire pour la création artistique et l’exercice du travail d’équipe. Chœur En Supplément’Air lui permet de marier l’ensemble de ses intérêts artistiques et humains et d’exercer un leadership tourné vers la mise en valeur des 400 participants !

Pour aller plus loin